الرئيسية / ترجمات / Philosophie de la religion et religion de la philosophie

Philosophie de la religion et religion de la philosophie

souhaib mezrigui

Tout ce que je sais
sans aucun doute c’est que je t’aime, ô Dieu le Seigneur. » Ainsi parlait le saint et philosophe médiéval Augustin.
Et quand on dit une sainte féministe et philosophe : une personne peut-elle être à la fois chrétienne et philosophe ? La foi religieuse n’est-elle pas incompatible avec la rationalité philosophique ? La philosophie est une question et une recherche permanentes. Quant à la foi, c’est une croyance en dehors de toute question.
En conséquence, nous disons que si nous comprenons bien la religion et la philosophie, nous pouvons les concilier
Cela a été démontré par le philosophe arabo-musulman Ibn Rushd (1198 après JC) et le philosophe chrétien latin Thomas d’Aquin (1274 après JC), et le second a grandement bénéficié du premier malgré son opposition à celui-ci. Et tous deux ont dit qu’il n’y a pas de conflit entre la foi et la raison ou la philosophie et la religion, mais qu’il y a plutôt une complémentarité et un soutien mutuel. Le domaine de la religion est une chose, et le domaine de la philosophie en est une autre.
En fait, la philosophie s’est arrêtée en Europe après la victoire du christianisme au IVe ou au Ve siècle de notre ère, et la raison en est que le clergé la considérait comme un paganisme qui ne croit pas en Dieu. Ainsi, ils ont condamné la philosophie de Platon et d’Aristote et interdit son enseignement.
Et cette affaire est restée ainsi jusqu’au XIe ou XIIe siècle après J. Al-Farabi, Ibn Sina et Ibn Rushd sont apparus. , Ibn Tufail et Ibn Bajja, puis la philosophie a été transmise aux Européens par les Arabes, comme on le sait.
Il faut aussi admettre que saint Augustin, apparu au IVe siècle après.
Il défendait la foi religieuse chrétienne, mais sans en faire une ennemie de la raison, même s’il considérait la religion comme étant à un degré bien supérieur à la raison.Mais il disait que la raison prépare l’homme à la foi, et il ajoutait en disant : l’acte de foi lui-même est un acte de raison et de prudence, et il était célèbre pour avoir appelé les gens à la foi par la prudence, la prudence par la foi.
En conséquence, la philosophie, comme la religion, recherche l’essence de l’homme, son rôle historique, son message et ses effets immortels en lui.

عن عالم الثقافة

ناصر أبو عون - رئيس تحرير جريدة عالم الثقافة

شاهد أيضاً

لماذا نقرأ الأدب؟

تأليف: ماريو بارغاس يوسا ترجمة: راضي النماصي دائمًا ما يأتيني شخص حينما أكون في معرض …

اترك تعليقاً

لن يتم نشر عنوان بريدك الإلكتروني. الحقول الإلزامية مشار إليها بـ *

%d مدونون معجبون بهذه: